Projet de recherche sur le Jeu responsable

Pionnière de la recherche sur la dépendance, la Division on Addiction (DOA) de la Cambridge Health Alliance (l'une des entités d'enseignement de la Harvard Medical School) réalise depuis 2005 des études en collaboration avec la société bwin.party, portant sur le comportement des joueurs en ligne. L'analyse et les résultats de ces études ont marqué un véritable tournant dans la recherche sur la dépendance au jeu.

« C'est la première fois que des études se fondent sur des données exactes relatives au jeu informatisé en ligne au lieu de se baser sur les réminiscences des joueurs ou sur les informations qu'ils veulent bien communiquer. »

Dr. Howard J. Shaffer, professeur associé à la Harvard Medical School

L'un des principaux objectifs du projet est de contribuer au développement d'un environnement de jeu apportant sécurité et divertissement.

  • Ce projet de recherche a permis de mettre au point des programmes de prévention destinés à réduire et à empêcher le développement de problèmes liés au jeu
  • En vue d'atteindre notre objectif, nous travaillons à l'élaboration d'algorithmes permettant d'identifier les types de risques que présentent les différents problèmes liés au jeu

Les recherches menées au cours de ce projet ont apporté des résultats scientifiques significatifs qui ont été publiés dans revues scientifiques internationales :

  • L'idée reçue selon laquelle le jeu d'argent en ligne est synonyme de puissance et de tentation est démentie par la grande majorité des joueurs qui sont adeptes d'un jeu modéré et qui dépensent de faibles montants.
  • Les mesures en faveur du Jeu responsable sont un moyen efficace de promouvoir le changement dans le comportement de jeu. Les limites de dépôt imposées aux joueurs n'ont pas eu d'effet sur le comportement de jeu de ceux-ci, en revanche, les limites personnelles ont réduit significativement la fréquence et l'intensité de jeu.

Les résultats de ces études, toujours en cours, fournissent à la communauté scientifique internationale une base empirique qui a longtemps fait défaut dans la recherche sur la dépendance. De plus, notre collaboration avec la DOA nous permet de concrétiser notre vision d'un « environnement de jeu sûr et récréatif » en se fondant sur des mesures scientifiques éprouvées en faveur du Jeu responsable.